Le voile se lève à Genève sur la nouvelle génération de monoplace de Formule E

Vous avez découvert le teaser, puis les premières images en studio de notre « nouvelle arme », mais aujourd’hui l’heure est venue de lever le voile sur le futur du ABB Championnat FIA de Formule E. Bienvenue à la nouvelle monoplace, baptisée Gen2, dont voici les photos et les détails techniques, présentés dans le cadre du Salon International de l’Automobile de Genève.

gen2_front-3quarter-r-l.jpg

L’honneur de livrer pour la première cette nouvelle voiture aux yeux du monde revient à Jean Todt, Président de la FIA, et Alejandro Agag, créateur et CEO de la Formule E, avec l’aide (pas vraiment humaine) d’un bras robotisé de notre partenaire ABB.

Capable d’atteindre une vitesse de pointe de 280 km/h et de parcourir le double de distance de l’actuelle, la Gen2 permettra, à partir de la Saison 5, d’éviter un changement de monture à mi-course. Doubler l’autonomie en seulement quatre ans souligne ainsi la rapidité avec laquelle la technologie de la Formule E et de la mobilité électrique évolue. « C’est incroyable d’observer les progrès réalisés en quatre ans. Doubler la capacité d’autonomie et augmenter la puissance représentent une avancée fantastique, déclare Jean Todt, Président de la FIA. Grâce au soutien de nombreux constructeurs, la Formule E va continuer à renforcer le développement de la technologie des véhicules électriques et, à ce titre, cette nouvelle monoplace constitue une étape importante dans cette aventure. »

gen2_rear.jpg

 

La Formule E peut d’ores et déjà compter sur l’implication de marques comme Jaguar, Audi, BMW, DS, Mahindra, NIO, Renault ou Venturi, et accueillera, au cours des Saisons 5 et 6, les nouveaux constructeurs que sont Porsche, Mercedes et Nissan, qui témoignent de la montée en puissance de la première compétition 100% électrique au monde. « La Formule E continuera à pousser le développement de la technologie des véhicules électriques », poursuit Jean Todt.

Outre le look batmobile de sa carrosserie, la Formule E Gen2 est dotée de la nouvelle protection pour la tête du pilote, le Halo, directement intégré au châssis. Grâce à sa bande lumineuse en LED, les fans pourront suivre en direct les stratégies de leur pilote ou team favoris, puisque la lumière indique les différents modes de puissances et d’autres informations relatives à la course. « C’est la première fois que je vois la monoplace complètement assemblée et elle est encore plus élégante et spectaculaire de près. Si vous deviez dessiner une voiture de course en partant d’une feuille blanche, en vous basant uniquement sur l’esthétique, c’est à ça qu’elle ressemblerait, confie Alejandro Agag, créateur et CEO de la Formule E. Cette auto différencie aujourd’hui clairement la Formule E des autres catégories monoplaces du sport automobile. En l’observant, les gens penseront immédiatement que la Formule E, c’est le futur. »

gen2_front.jpg

 

Garder l’auto solidement accrochée à la piste, c’est le boulot des nouveau pneumatiques Michelin Pilot Sport, capables d’évoluer dans tous les types de conditions et spécifiquement développés pour la série urbaine 100% électrique. Plus légères les précédentes, ces enveloppes offrent également moins de résistance au roulement, aidant ainsi la monoplace à aller plus vite, et plus loin. « Techniquement, la Formule E offre des perspectives techniques fascinantes en offrant l’opportunité de créer quelque chose de différent de tout ce qui existe en sport automobile, et de développer des technologies innovantes, à l’avant-garde de la révolution électrique aujourd’hui observée dans l’industrie automobile, explique Gilles Simon, Directeur Technique de la FIA. Rendre une voiture plus rapide tout en doublant son autonomie fut un beau challenge, et je pense qu’elle sera spectaculaire lorsqu’elle prendra la piste à l’aube de la Saison 5. »

gen2_side-l-r.jpg


SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Longueur - 5160 mm
Largeur - 1770 mm
Hauteur - 1050 mm
Voie avant - 1553 mm
Voie arrière - 1505 mm
Hauteur de caisse - 75 mm (max)
Empattement - 3100 mm
Poids minimum (avec le pilote)
900 kg (batterie - 385 kg)
Puissance maximale - 250 kW, équivalant à 335 ch. 
Mode course (puissance maximale disponible) - 200 kW, équivalant à 270 ch.
Régénération maximale de puissance - 250 kW
La quantité d’énergie qui peut être délivrée au MGU (le moteur) par le RESS (la batterie) est limitée à 54 kWh. Elle sera surveillée en permanence par la FIA.
Vitesse maximale - 280 km/h
Accélération - 0-100 km/h en 2,8 secondes
Pneumatiques - MICHELIN Pilot Sport sur-mesure de 18 pouces utilisables sur sols secs et humides.
Freins – Ensemble Brembo ; disques et plaquettes sur-mesure en carbone de 278 mm de diamètre à l’avant et 263 mm à l’arrière. Etriers et maître-cylindre en tandem, freins « brake by wire » à l’arrière